Inserm UMR1246 SPHERE

Universités de Nantes et Tours

U1246 SPHERE

SPHERE est une unité pluridisciplinaire qui cherche à développer et valider des méthodes qui puissent être mobilisées dans des études cliniques ou épidémiologiques.


La philosophie qui anime l'unité SPHERE est que le patient doit être considéré dans son ensemble, à savoir en prenant en compte son environnement, et en intégrant ses perceptions, son vécu et ses souhaits.

 

Photo sphere u1246

4 axes de recherche

Axe 1

Essais randomisés en cluster et interventions complexes
 

en savoir plus

Axe 2

Définition, sélection, validation et évaluation des critères de jugement

en savoir plus

Axe 3

Méthodes de mesure et d'interprétation des résultats autodéclarés

en savoir plus

Axe 4

Prédiction et Causalité
 

en savoir plus

Nos dernières actualités

ifac
Annonce

Le projet CONGA a obtenu un financement de l'AOI CHU Nantes + ANR résilience COVID

Both in France and Sweden, global changes in online gambling activities due to the COVID-19 pandemic, and their potential for gambling problems, are a source of concerns for public health authorities. The CONGA project aims to measuring the impact of the COVID-19 pandemic on the online gambling activity, both in France and Sweden. The use of gambling tracking data, widely acclaimed in recent years in research on online gambling given its ecological nature, could allow observing longitudinally changes in online gambling activities due to the pandemic. Moreover, the combination of French and Swedish data will allow comparing two countries with very distinct politics regarding the pandemics, i.e. a lockdown in France compared to no lockdown in Sweden. The CONGA study will provide a better understanding of the impact of restriction measures in the context of the health crisis on online gambling activities. Moreover, the identification of sub-populations particularly at risk of increasing their gambling activity in response to the health crisis will have both clinical and epidemiological perspectives, even beyond the current period of crisis.

Investigateur principal : Gaëlle Challet-Bouju

Annonce

Le projet NABAB a récemment obtenu un financement PHRC national

Les addictions comportementales (AC) [Jeu d’Argent Pathologique (JAP), Addiction à l’Alimentation (AA), Addiction Sexuelle (AS)] peuvent entraîner des conséquences désastreuses. Elles sont souvent associées à d'autres troubles addictifs ou psychiatriques, et à des taux élevés de tentatives de suicide. Les études épidémiologiques rapportent une prévalence atteignant 2,7 % pour le JAP, 5 % pour l'AS et jusqu'à 7,9 % pour l'AA.
De nombreuses similitudes ont été mises en évidence entre les AC, ainsi qu'avec les troubles de l’usage de substances. Sur le plan clinique, le point commun fondamental est l’existence du craving (envies impérieuses, incontrôlable de s'engager dans des comportements hédoniques), qui a été systématiquement associé à la perte du contrôle sur la conduite et à la rechute.

Alors que les thérapies cognitivo-comportementales ont démontré leur efficacité pour la prise en charge des AC à court terme, l'étendue et la durabilité de leurs effets restent encore inconnues. Les abandons de soins sont fréquents, ainsi que les rechutes.
À l'heure actuelle, aucun traitement pharmacologique n'a obtenu d’Autorisation de Mise sur le Marché (AMM) dans l’indication « AC », mais plusieurs médicaments ont été testés. Parmi eux, deux antagonistes des récepteurs opioïdes, la naltrexone et le nalméfène, semblent les plus prometteurs. En diminuant la neurotransmission de la dopamine dans le circuit de récompense, ils réduisent à la fois l'excitation pour les comportements gratifiants et l'envie.
Comparé à la naltrexone, le nalméfène semble avoir une meilleure sécurité d’emploi. À ce jour, aucune étude n'a examiné l'efficacité du nalméfène en tant que traitement des AC. Deux essais cliniques ont démontré son efficacité pour le traitement du JAP, mais aucun essai clinique n'a été mené pour l'AS et l'AA.
Nous faisons l'hypothèse que le nalméfène, par rapport à un placebo, peut avoir un effet thérapeutique en complément du traitement habituel pour diminuer le craving dans les AC sus-citées. L'étude NABAB pourrait donc conduire à l'élaboration de recommandations intégrant une option médicamenteuse pour le traitement des AC.
La mise à disposition d'un traitement médicamenteux bien toléré et peu coûteux permettrait une accessibilité plus facile aux soins, par exemple dans les soins primaires, et dans la prise en charge des patients qui ont des difficultés à s'engager dans des soins spécialisés.

Investigateur principal: Marie Grall-Bronnec

Annonce

Bruno Giraudeau a obtenu un nouveau projet ANR : ESCIENT !

Les interventions complexes sont constituées de composantes interagissant entre elles. Dans la recherche sur les services en santéet la recherche interventionnelle en santé, elles sont souvent évaluées par des essais randomisés en cluster, i.e., on randomise desunités sociales. Il est alors difficile de déterminer la population à analyser. La distinction entre une déviation au protocole et uneadaptation de l’intervention au contexte est ténue ; le manque d’observance peut être dû aux participants eux-mêmes ou à desévénements intercurrents ; l’adaptation de l’intervention au contexte invite à considérer une population d’analyse « as treated ».Des recommandations claires sont nécessaires. Ces essais sont aussi un défi statistique : alors qu’on raisonne volontiers en termesde différence de risques, les résultats sont généralement exprimés au moyen d’odds-ratios. A ce jour, aucune recommandationstatistique n’existe. Le projet ESCIENT se propose de répondre à ces manques.

Affiliations